vetements

Comment choisir des chaussettes ?

Les chaussettes sont probablement la pièce de vêtement la plus sous-estimée, cet accessoire pour lequel le budget est (presque) toujours minimal. Cependant, ceux qui ont dû “traiter” des poux douloureux après une longue randonnée vous diront qu’il faut choisir ses chaussettes sans lésiner. Choisissez des chaussettes de qualité et appropriées pour des chaussures de qualité. Pendant l’effort, les pieds dégagent une quantité importante d’humidité et de sueur, et c’est exactement ce à quoi doivent faire face les tissus utilisés pour fabriquer les chaussettes. Les bonnes propriétés thermorégulatrices des tissus, leur respirabilité et leur résistance à la tension sont également importantes.

Chaussettes : quelle matière choisir ?

Laine mérinos : ici, on ne parle pas de ces chaussettes en laine épaisses que l’on ne porte qu’en hiver et uniquement par un froid glacial. Ce type de laine provient de moutons mérinos. Elle est douce, possède de superbes qualités thermorégulatrices, est respirante et absorbe l’humidité jusqu’à environ 30 % de son propre poids, sans pour autant être mouillée. Ses propriétés antibactériennes naturelles, qui empêchent la formation et la diffusion d’odeurs désagréables après un port prolongé, constituent un autre atout. Il s’agit d’un tissu plus cher que les autres, mais dont la fonctionnalité et les performances sont inégalées. Les chaussettes en laine mérinos peuvent être portées toute l’année ;

Acrylique : c’un tissu pour chaussette synthétique polyvalent, moins cher que la laine mérinos. Il sèche relativement rapidement, est confortable et offre un bon amorti ;

Coton : vous devez oublier le coton si vous devez vous déplacer pendant de longues périodes ou si vous devez vous déplacer rapidement. Une seule heure d’effort intense et vous aurez un morceau de tissu mouillé autour de vos pieds au lieu d’une chaussette, ce qui signifie une chose : pas de confort et certainement des poux. Sinon, les chaussettes en coton sont un choix idéal pour les courtes sorties en ville.

Nylon : ce tissu est le plus souvent combiné avec d’autres. Le nylon offre résistance et durabilité tout en séchant rapidement ;

Elastane, spandex ou lycra : la teneur de ce type de tissu dans une chaussette est généralement de deux à cinq pour cent. Leur ajout apporte l’élasticité nécessaire pour que les chaussettes s’adaptent mieux aux pieds ;

Polyester : semblable au nylon, il assure la durabilité des chaussettes, mais il est plus respirant et retient mieux l’humidité.

Chaussettes : quelle épaisseur ?

Liner : chaussettes très fines, un peu comme une seconde peau qui peut être assortie de chaussettes plus épaisses. Elles permettent d’évacuer rapidement l’humidité du pied vers une deuxième chaussette plus épaisse. Ils doivent être fabriqués en tissu synthétique, et non en coton ;

Légères : chaussettes sans rembourrage important. Convient pour les randonnées légères par temps chaud ou pour les activités à effort élevé (course à pied). Peut ne pas être très confortable pour plus de quelques heures de marche ;

Midweight : chaussettes plus épaisses qui offrent un bon amorti aux endroits clés – talon et coussinets. Certaines offrent également un meilleur soutien, notamment au niveau de la voûte plantaire. Ils conviennent aux longues marches sur des terrains accidentés et difficiles ;

Heavyweight (Mountain) : ce sont les chaussettes les plus épaisses. Elles offrent un très bon amorti ainsi qu’une bonne rétention de la chaleur. Ils sont adaptés aux longues randonnées par temps froid.